Document sans titre
 
Accueil Editorial Politique Société Culture Sport Economie Education Contactez-nous Flux RSS Abonnement à la Newsletters
    -   Il est 20:45 à Libreville
Document sans titre

Ngazouzet Floué par la justice Gabonaise
Ngazouzet  Floué par la justice Gabonaise
M. Raphael Ngazuozet,ministre délégué à la fonction publique
Texte mis à jour le : 22-05-2013 | 2863 lecteurs | 1 Commentaires

A la lumière des informations glanées ca et là, il se trouve que la justice détiendrait  la vérité sur l’affaire d’assassinat du Camerounais à N’djolé.

Après le passage des juges à son domicile de Nzeng Ayong, et la publication de son nom dans une affaire qu’il ne se reconnait pas, l’actuel ministre délégué a la fonction publique  à tenu a apporter les éléments suivants. Voyage au cœur d’une affaire de leadership politique.

Missongo que Ikambouya a fait tomber lors des sénatoriales de 2007 est reparti à la justice. Missongo et Ikambouya sont à couteau tirés. Alors que Pascal Désiré Missongo avait 9 conseillers en sa faveur, Ikambouya avait acheté  ses conseillers pour le faire perdre. Ces deux personnages ne se regardent même pas en photo. Il rumine toujours sa colère.

 Il est gardé par la police pour rentrer chez lui il faut montrer patte blanche, pensez vous que c’est dans ces conditions qu’un  Outota va arriver avec une glacière et la lui  remettre. Que faisaient-ils ensemble ce jour là ? 

La remise des pièces détachées se fait-elle en groupe ? La fameuse glacière a été remise par les hommes de main de l’ennemis juré de Missongo, donc Ikambouya, trouvez cela pensable.

Alors que la justice vient auditionner le ministre Ngazouzet comme témoin, Gabon télévision diffuse les images de l’audition du membre du gouvernement. Alors la justice a fait son boulot et tout le monde sait qui est le véritable commanditaire. Lors de leur arrestation, les exécutants avaient donné une version qui aurait pointé Ikambouya Ndeka comme étant le véritable chef de la bande, aujourd’hui on veut changer de version biaisée qu’on veut prendre en compte et confondre les innocents ?

C’est l’occasion pour Raphael Ngazouzet de porter plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse. Il va de son honneur. Les habitants de cette province savent que chez les Saké et les Ndambomo  dont il est originaire ne badinent pas avec l’honneur.

Certaines sources proche du dossier disent que les personnes arrêtées savent pour le compte de qui ils ont agit.

Il était prévu que Raphael Ngazouzet soit entendu à Lambaréné le 16 mai 2013 (hier), par le juge d’instruction en tant que témoin, sur l’affaire du camerounais qui avait été assassiné et mutilé à Ndjolé au mois de janvier dernier. Le ministre ne pouvant se déplacer, il a été entendu à son domicile. La justice ayant argué de l’urgence, elle a appliqué l’article 486 du code  de procédure pénale qui dit « si la comparution n’a pas été demandée où autorisée la déposition est reçu par écrit dans la demeure du témoin par le premier président de la cour d’appel judiciaire ou par des magistrats qu’il pourra déléguer.

 Pour notre cas d’espèce, le président Ogandaga s’est lui déplacé accompagné du procureur général Ondjani. Ces derniers ont annoncé que la première déposition faite par les prévenus à Lambaréné aurait été faite sous le coup de la torture et que selon ces derniers le véritable serait commanditaire qui aurait reçu la glacière à son domicile est Pascal Désiré Missongo.  Où ils ont trouvé le sénateur Meliong, le député Ngondé Elang, l’ambassadeur Mindoumbi et Ngazouzet étaient tous présents ce jour là.

La camera de la RTG ou Gabon Télévision faisait quoi là ce jour là ? Et pourquoi ces images ont-elles été diffusées alors que l’affaire est en instruction. Pourquoi avoir divulgué le secret de l’information judiciaire ? Quant on sait plusieurs ministres et autres membres influents de l’appareil étatique sont souvent auditionnés sans que cela ne transpire ?

Otota Jean Marie est le frère d’Ikambouya d’origine congolaise et Emile Tonda était le directeur de cabinet d’Ikambouya Ndeka et actuel conseiller à l’OPRAG où il est directeur général. A partir de ces petites informations sur l’origine des prévenus, ne peut-on pas déjà avoir une idée d’où viennent les ordres d’assassiner le camerounais ?

Pendant la période des faits, Raphael Ngazouzet se trouvait selon ses proches au Maroc en mission où il participait à un séminaire sur les actions axées sur les résultats et serait rentré le 2 février. Il s’était rendu là bas le 24 janvier. Donc il y’a passé 10 jours. Pourquoi ne pas vérifier cette information auprès du concerné et des fichiers de la police de l’air et des frontières ?

copyright:nouvellesdugabon.com



Source : http://www.nouvellesdugabon.com
 
1 Commentaires
Posté par FAM YASSOK le 02-06-2013 à 09:38:33 | Gabon
Je pense très honnêtement que la lumière doit être fait quelle que la personne commanditaire. A partir du moment où on est cité dans une affaire et qu\'on occupe une fonction publique la première chose c\'est la démission ou du moins la hièrarchie vous pousse à le faire. Dès cet instant, on se met à la disposition de la justice. Maintenant nous devons pas ignorer qu\'on est plus une personnalité devant la justice; ce sont tout simplement des citoyens gabonais comme n\'importe quels autres d\'ailleurs. Et qu\'il soit jugé par rapport à la véracité de la faute commise et non parce qu\'on chercherait à démontrer l\'égalité de tous devant la loi. Il faut arrêter avec cette espèce de justice spectacle qui prend peu à peu forme dans notre pays. Nous sommes un petit pays et \"on se connaît\" comme le dit certains, les vrais coupables sont connus de tous même par ceux-là qui censés faire appliquer les règles de justice.
 
 
Document sans titre
23-11-2015 : Frédéric Meyo Bibang n’est plus - 546 lecteurs
26-11-2013 : Coup d'envoi des travaux de la 49ème session de l'OIBT - 2564 lecteurs
30-08-2013 : Découverte macabre - 3673 lecteurs
20-02-2013 : Signature d’un protocole d’accord sur les produits de première nécessité : Quel bilan ? - 4806 lecteurs
31-12-2012 : Les Gabonais de Centrafrique rentrent au bercail - 3555 lecteurs
26-10-2012 : COMMUNIQUE SEEG - 3613 lecteurs
18-10-2012 : L’UPG annonce la tenue prochaine de son congrès - 3351 lecteurs
01-10-2012 : Le Gabon proche de la conformité en 2010 - 3346 lecteurs
18-09-2012 : Une nouvelle canalisation pour augmenter l’eau potable. - 3659 lecteurs
09-08-2012 : Génération Ali Bongo Ondimba, installe un nouveau bureau. - 4165 lecteurs
   
Document sans titre
27-04-2016 : Congrès constitutif du Rassemblement Héritage et Modernité - 35 lecteurs
25-04-2016 : Rentrée politique du MORENA - 45 lecteurs
25-04-2016 : Déclaration du Rassemblement PDG – Héritage et Modernité - 62 lecteurs
   
Document sans titre
30-03-2016 : Retour sur la présentation de ‘’Samba’’mascotte officielle de la CAN 2017 - 119 lecteurs
25-02-2016 : L’État réduit la subvention de la LINAF à 3 milliards - 195 lecteurs
20-10-2015 : Didier Ibrahim Ndong présente s’est excuses au public gabonais - 922 lecteurs
   
Document sans titre
25-04-2016 : Ouverture à Libreville d’un forum sur l’égalité des chances - 28 lecteurs
25-04-2016 : Départ du matériel militaire en République Centrafricaine - 49 lecteurs
20-04-2016 : Le ministre des Gabonais de l’étranger s’est entretenu avec son homologue Malien - 53 lecteurs
   
Document sans titre
22-02-2016 : L’artiste Bussine nominé au prestigieux ‘’Kora Music Awards’’ - 220 lecteurs
14-01-2016 : Atelier de formation à la représentation professionnelle et à la défense des intérêts - 349 lecteurs
21-12-2015 : Présentation de la convention-cadre Gabon –OIF - 462 lecteurs
   
Document sans titre
28-04-2016 : Des progrès dans la gestion des Finances Publiques au Gabon - 6 lecteurs
28-04-2016 : La FAO offre du matériel informatique à la Direction de l’Elevage - 12 lecteurs
19-04-2016 : Gabriel Tchango lance l’Opération Albacore - 61 lecteurs
   
Document sans titre
28-04-2016 : Ouverture de la 57eme session ministérielle de la CONFEMEN - 7 lecteurs
25-04-2016 : Ouverture de la réunion de la commission administrative et financière de la CONFEMEN - 33 lecteurs
25-03-2016 : Journée de l’enseignant : Ali Bongo appelle à une meilleure école au Gabon - 132 lecteurs
Document sans titre
   
Document sans titre Bannière Bonne Année
   
Entrez votre email et restez informé de l'Information du Gabon notre beau pays
   
Document sans titre   Economie    Afrique    Gabao    Les panthères    Gabon    Politique    Ali BONGO    PSD    PDG    Libreville    Lionel MESSI    Sylvia BONGO    CAN 2012    Pierre MBIGOU    Football    Fang    Guinée Equatoriale 
   
 
     
ACCUEIL   |   EDITORIAL   |   POLITIQUE   |   SOCIÉTÉ   |   CULTURE   |   SPORT   |   ECONOMIE   |   ÉDUCATION
  Copyright © 2016 NOUVELLES DU GABON. | www.nouvellesdugabon.com - contact@nouvellesdugabon.com | tel : +241 07 52 88 49
D&C Virtuel | Concepteur Pro de Site Internet